Les 4 Accords Toltèques : un puissant code de conduite 4 mai 2020

Alicia Knaubert

Alicia Knaubert

Aujourd’hui je vous partage une de mes lectures favorites, un des premiers livres de développement personnel que j’ai lu.

Don Miguel Ruiz, l’auteur des 4 accords toltèques, partage dans cet ouvrage un mode de vie qui nous amène sur la voie de la liberté personnelle

Mais avant tout : qui sont les toltèques ? 

Les toltèques représentaient il y a des milliers d’années au Mexique, des scientifiques et artistes voués à explorer et préserver la connaissance spirituelle et pratique des anciens.

 Ce sont leurs enseignements qu’on retrouve ici.

Comment l’humain est-il conditionné dès la naissance ?

Don Miguel Ruiz explique que notre esprit rêve constamment. Soit nous sommes en état de veille, soit endormis, mais nous rêvons.

Nos ancêtres ont créé « le rêve de la planète » qui comprend toutes les règles de la société, les lois, les croyances, cultures… et à notre naissance elles nous sont de suite enseignées par les adultes qui nous entourent, et ceci en captant notre attention et en utilisant la répétition. Nous ne choisissons rien. Le rêve collectif le fait pour nous et nous donnons notre accord.

Les peurs se déclenchent lors de ce processus de domestication des humains, car c’est aussi là que nous recevons nos premières punitions, que nous avons peur de ne pas être assez bien pour mériter l’amour de nos parents, et cela jusqu’à ce qu’on finisse par devenir nos propres dresseurs. Nous nous jugeons, jugeons les autres, culpabilisons…

Tout cela découle d’un système de croyances qui contrôle notre vie et donne un sentiment de sécurité. En sortir demande donc beaucoup de courage.

Qu’elle est alors l’objectif des 4 accords toltèques ?

L’objectif est de nous révéler la source de nos croyances limitantes, et surtout de se libérer du conditionnement collectif basé sur la peur.

Nos peurs nous enferment dans un mal-être, que nous entretenons sans cesse nous-même, afin de confirmer une fois de plus nos croyances.

En prendre conscience permet de se libérer de ces souffrances inutiles afin de retrouver une dimension d’amour inconditionnelle.

L’auteur propose alors de renégocier les accords toltèques, en d’autres termes ouvrir son cadre de référence afin de remettre en question les contrats signés inconsciemment dans notre enfance.

Qu’elles sont les 4 accords toltèques et leurs biens faits ?

Le premier accord toltèque : Que votre parole soit impeccable

Il est le plus important, mais aussi le plus difficile à appliquer.

La parole est le pouvoir créateur. Votre intention se manifeste par la parole. Votre parole représente votre pensée, votre capacité à communiquer, elle crée donc les évènements de votre vie.

Elle peut créer le paradis tout autant que l’enfer en fonction de l’usage qu’on en fait. Que ce soit pour soi-même ou avec les autres. Vous pouvez semer de la peur ou de l’amour.

Au cours de notre domestication nos proches ont émis des opinions sur nous sans même y réfléchir.

Une parole qui capte notre attention peut changer toute une croyance en mieux mais aussi en pire.

Qu’entend-il par parole impeccable ? il s’agit d’une parole sans péché (un péché étant quelque chose que vous commettez contre vous-même.)

Etre impeccable c’est assumer la responsabilité de ses actions mais ne pas se juger ou se critiquer.

Le fait d’injurier quelqu’un d’autre revient aussi à l’utiliser contre soi car vous blesser quelqu’un qui va vous détester et cela ne fera aucun bien.

Notre opinion résulte de nos croyances, notre ego, nous le partagerons avec autrui pour nous rassurer mais il n’est pas nécessairement vrai.

La médisance est du poison pur. Exprimer ouvertement son avis sur autrui est la principale forme de communication de la société humaine. On se sent mieux quand on voit quelqu’un d’autre aller aussi mal que soi. Elle se propage comme un virus. Et cela donne un monde rempli d’individus incapables de se faire leurs propres opinions.

En utilisant la parole impeccable, des changements se produiront dans votre vie, avec vous-même mais aussi dans votre manière d’être avec les autres. Vous éliminerez tout poison émotionnel de votre vie. Et cela protégera aussi de tous les sorts négatifs d’autrui.

Vous pouvez évaluer le degré auquel votre parole est impeccable à la mesure de l’amour que vous avez pour vous-même. C’est toujours lié à votre parole. Si elle est impeccable vous êtes heureux et en paix.  A force de nourrir cette graine, de faire de la magie blanche, l’amour finira par remplacer la peur dans votre esprit.

Le deuxième accord toltèque : quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle.

Ce qu’on dit de vous ne vous concerne pas, si vous en faites une affaire personnelle c’est que vous y donnez votre accord.

La raison qui fait que l’Homme tombe dans ce piège est qu’il s’accorde trop d’importance personnelle et du coup part du principe que tout ce qui arrive le concerne.

Mais nous ne sommes pas responsables de ce que les autres font. Chacun vit dans son propre monde. Tout ce que les gens disent dépend seulement des accords conclus dans leur propre esprit. Ils sont confrontés à leurs propres sentiments, croyances et opinions.

Si vous prenez tout personnellement, vous devenez une proie facile et allez souffrir émotionnellement. De plus vous allez défendre vos croyances et cela provoque les conflits.

Lorsque vous blessez quelqu’un, en réalité ce sont ses propres plaies qui réagissent.  Si on vous dit que vous êtes merveilleux, ce n’est pas non plus à cause de vous. Vous savez déjà que vous êtes merveilleux.

Si vous savez qui vous êtes, que vous vous aimez et appréciez vous-même et que vous n’avez pas peur vous ne pouvez qu’être en paix et heureux car personne ne peut vous blesser.

Le troisième accord toltèque : ne faites pas de suppositions

Nous avons la mauvaise habitude de faire constamment des suppositions à propos d’autrui et surtout d’en faire une vérité. Prendre les choses personnellement et faire des suppositions crée beaucoup de tristesse et drames dans nos vies. Il vaut toujours mieux poser des questions, demander des explications.

Un des exemples le plus courant est de penser que notre partenaire sait ce que nous attendons de lui, lorsqu’il ne fait pas ce que nous désirons, nous sommes alors blessés.

L’esprit humain a besoin de tout justifier, de tout expliquer, de tout comprendre afin d’être rassuré. Nous cherchons toujours les réponses et le fait de les trouver, peu importe qu’elles soient correctes ou pas nous rassure. D’où les suppositions.

 Et du moment qu’on croit quelque chose, on part du principe qu’on a raison, au point d’être prêt à rentrer en conflit pour défendre sa position.

Nous supposons aussi que les autres pensent, ressentent, jugent comme nous le faisons. C’est pour cela que nous avons peur d’être nous-même, car nous pensons que les autres vont nous juger, critiquez comme nous le faisons-nous même.

En faisant des suppositions sur soi-même nous avons aussi tendance à nous surestimé ou nous sous-estimé, cela va aussi crée de la douleur émotionnelle.

Le meilleur moyen d’empêcher de faire des suppositions est de poser des questions, ayez le courage et soyez le plus claire possible.

Le quatrième accord toltèque : Faites toujours de votre mieux

Les trois premiers accords ne fonctionnent que si vous faites de votre mieux. Vous êtes parfaitement imparfaits.

Nous sommes dans un changement constant, mais quoi qu’il arrive faites toujours de votre mieux.

Selon l’humeur, l’énergie, la santé… le « mieux » peut changer d’un instant à un autre.

Faire simplement de son mieux, cela signifie en faire assez pour ne pas culpabiliser, ni trop pour ne pas se vider de toute son énergie. Cela signifie aussi agir parce que vous en avez envie, et non parce que vous en attendez une récompense.

Lorsqu’on n’est pas épanouie dans la vie professionnelle par exemple, qu’on travaille en attendant le salaire fin du mois, le week-end pour se vider la tête, on est dans une forme de résistance et forcément on ne fait pas de notre mieux, et nous ne sommes pas heureux. A l’inverse agir simplement pour le plaisir sans attendre de récompense, permet d’apprécier ce qu’on fait et de jouir pleinement de la vie.

En faisant de votre mieux, vous vivrez votre existence intensément. Vous vous acceptez, apprenez de vos erreurs…

Lorsque vous faite quelque chose parce que il « faut » et non parce que vous le désirez, vous ne pouvez pas faire de votre mieux. Etre dans l’action, c’est vivre pleinement. A l’inverse vous refusez la vie, refusez de vivre vos rêves…

Vous avez juste à être vous-même.

La répétition créer une transformation.  C’est la répétition qui fait le maître

Les 4 accords toltèques peuvent transformer votre vie si vous choisissez de les honorer. Cela demande une grande force mais la récompense en vaut la peine.

Ces 4 principes peuvent d’apparence paraitre simple, c’est un cheminement de les appliquer au quotidien. Cela nécessite donc de la vigilance, de l’entrainement…

Moi-même je romps parfois les accords, mais recommence et j’essaye chaque jour de les honorer aux mieux.

Je terminerai cet article par une très belle citation de l’auteur :

 « Vous êtes né avec le droit d’être heureux. Vous êtes né avec le droit d’aimer, de vous réjouir et partager votre amour. Vous êtes vivant alors embrassez votre vie et appréciez-la. Ne résistez pas à la vie qui s’exprime en vous, parce que c’est Dieu qui s’exprime ainsi »

livre les quatre accords toltèques

Si vous avez aimé cet article, partagez-le !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

...ou vous pouvez également me laisser un commentaire :

Recevez mes conseils dans votre boite email

Souscrivez à ma Newslettre et recevez du contenu gratuit !

Garanti sans engagement ni spam :)