Peur du regard des autres : Comment réussir à se montrer sur les réseaux sociaux ? 18 juin 2024

Alicia Knaubert

Alicia Knaubert

Pour m’inspirer cet article, j’utilise l’histoire d’Anne, créatrice et artiste, que j’ai accompagnée il y a quelques mois (le prénom a bien évidemment été changé pour respecter l’anonymat).

 

 

 

Anne m’a contactée au mois de janvier, elle me disait avoir envie de développer son activité. Elle sentait au fond d’elle avoir le potentiel pour, mais elle se sentait bloquée, voire paralysée à l’idée de devoir parler d’elle, de ses créations, à l’idée de se montrer.

Pourtant, elle avait bien conscience que les gens achètent bien plus que ses créations, ils achètent ce qu’elle est, ce qu’il y a derrière cela, son pourquoi, son histoire, les émotions que cela leur fait ressentir.

Mais deux choses venaient bloquer son émancipation :

Son rapport à soi

Son rapport à son image corporelle

Anne avait une estime d’elle-même assez fragile, due dans un premier temps à une enfance pas forcément sécurisée. Une mère assez stricte et sévère. Froide. Qui la comparait souvent à sa sœur. Un père plutôt absent, pris par le travail et parfois par ses maîtresses.

Bref, tout cela a causé un sentiment de ne pas être assez, de ne pas mériter sa place, de ne pas être digne de l’amour de ses parents. Alors, Anne s’est inconsciemment créée un personnage. La petite fille lisse, sage, qui ne dit trop rien.

Elle a plus tard rencontré un homme avec qui elle s’est très vite mariée, relation qui a parfois renforcé son manque de confiance en elle car elle s’est longtemps cachée derrière lui. Poser ses limites n’étant pas son fort, il n’a pas toujours été tendre avec elle.

Et c’est comme ça qu’avec le temps elle s’est un peu oubliée. Derrière son rôle de salariée, de maman, d’épouse.

À côté de cela, Anne ne se sent pas forcément bien dans sa peau, elle s’est un peu délaissée et n’aime pas son nez qui la complexe depuis toujours.

Mais il y a quelques années, Anne s’est découvert une passion pour la création de bijoux. Elle crée des magnifiques parures destinées à embellir le corps des femmes, à les aider à se mettre en valeur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Très vite, les bijoux plaisent à ses amies, aux amies des amies. Anne se rend compte du potentiel qu’elle a entre ses mains. Elle a renoué avec sa créativité. Elle comprend qu’elle peut faire de grandes choses avec cela, mais elle sait aussi que pour cela elle va devoir être vue. Au fond, elle en a envie. Elle rêve d’être vue, reconnue. Mais son rapport à soi et à son image la paralyse totalement.

« Et si les gens n’aiment pas ce que je fais ? » « Et si je reçois des critiques ? » « Et si je ne suis pas légitime à mettre ce prix ? » « J’ai beaucoup de concurrents et si cela ne fonctionne pas pour moi ? »

Toutes ces craintes révèlent en vérité celle d’une petite fille, qui a peur de perdre l’amour de ses proches si elle les déçoit.

Alors, qu’avons-nous mis en place avec Anne pour qu’elle puisse se libérer de tout cela et exploser ses résultats ?

1. Connaissance de soi et responsabilisation

Anne a pris conscience de ce qui se rejouait systématiquement dans sa vie à cause des croyances qu’elle a sur elle et le monde depuis toute petite. Elle a appris à mieux se connaître, se comprendre.

2. Guérison de ses blessures et pardon

Anne est allée s’occuper de son enfant intérieur. Elle est allée lui donner l’amour dont elle avait besoin, elle l’a sécurisée. Elle a pardonné à ses parents et à toutes les personnes qui ont ravivé ses blessures. Elle soigne maintenant ses blessures pour que la plaie ne soit plus à vif.

3. Valeurs et besoins

Anne a compris quelles étaient ses valeurs, ses besoins, et s’est engagée chaque jour à vivre une vie plus alignée et donc à être plus épanouie.

4. Amour de soi et confiance en soi

Anne a pris conscience de sa valeur, elle est devenue son propre socle et par conséquent, elle s’est littéralement détachée du regard des autres. Elle a pris aussi conscience du fait qu’elle est réellement douée dans la création de bijoux !

Puis nous avons fait un réel travail d’acceptation de soi, de ses complexes. Elle a apprit à se regarder dans le miroir, à se dire je t’aime, à voir l’humaine derrière cela, a comprendre ses forces. Nous sommes bien plus qu’un physique. Apprenez a vous regarder autrement, à prendre le temps de prendre soin de vous et vous verrez que les autres vous regarderons aussi autrement. Ils ne sont que miroir.

5. Mindset

Nous avons travaillé sur ses peurs, sur ses croyances limitantes, sur ses habitudes de pensée afin de créer un mindset, c’est-à-dire des pensées et croyances qui honorent ses rêves et non pas qui les sabotent. Avant même d’avoir les résultats elle s’est mise dans la peau d’une femme qui réussie. Elle a fait croire à son inconscient que c’était déjà le cas et tout s’est mis en place.

6. Manifestation

Anne a compris que les énergies similaires s’attirent. Elle a appris à se connecter à ses désirs du cœur et chaque jour elle a pris soin de ses émotions, de ses intentions afin de devenir un match énergétique pour ce qu’elle souhaite.

Découvre mon kit de manifestation.

7. Stratégie – Plan d’action

Enfin, pour finir, nous avons défini une stratégie et un plan d’action détaillé, adapté à son équilibre afin de ne plus laisser de place au hasard et à la procrastination. Car c’est l’effet cumulé de toutes ces actions qui créent le résultat.

 

Comment Anne à surpassé sa peur du regard des autres grâce à mon coaching?

Elle a avancé jour après jour avec engagement et malgré ses peurs. Elle a été constante. Elle a eu des déclics très puissants. Aujourd’hui, elle se montre facilement sur les réseaux, elle parle d’elle, de son histoire, elle est très fière de ce qu’elle fait et enthousiaste de le proposer au monde et évidemment cela fonctionne, elle vend tous les jours ses beaux bijoux.

 

 

PS : j’ai un cadeau pour toi, télécharge ta séance d’EFT offerte pour te libérer de ta peur et te rendre visible !

 

 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le !

...ou vous pouvez également me laisser un commentaire :