La respiration : un remède naturel contre le stress 25 avril 2020

Alicia Knaubert

Alicia Knaubert

« La respiration est le berceau du rythme »

Rainer Maria Rilke

La respiration est un outil précieux pour faire face à l’anxiété. Le recours aux antidépresseurs ou autres médicaments ne sont pas la seule solution pour faire face à une situation stressante.

Mais pour commencer qu’est-ce que la respiration ?

D’après le dictionnaire c’est un « ensemble de phénomènes permettant l’absorption de l’oxygène et le rejet du gaz carbonique par les êtres vivants »

La respiration est un mouvement rythmé, un échange permanent entre l’intérieur et l’extérieur. Elle nous accompagne tout au long de notre vie. Et lorsqu’elle s’arrête, nous mourrons. Respirer est donc la fonction vitale par excellence.

C’est un acte banal, que nous effectuons de manière inconsciente.

Elle est capitale d’un point de vue physiologique car elle régule le système nerveux et la circulation du sang dans notre corps.

Mais elle a aussi un impact sur le psychologique. L’état émotionnel influe sur la respiration. En effet lorsque qu’on se trouve dans une situation de stress, le souffle devient généralement plus court, plus rapide et se situe au niveau de la cage thoracique. On peut appeler cela l’hyperventilation. Cela va même parfois jusqu’à des vertiges, des sueurs, ou encore des palpitations…

Apprendre à contrôler sa respiration est une donc une alternative efficace pour calmer l’état interne.

Utilisez la respiration lente, profonde et abdominale permet effectivement de revenir dans un état plus zen lors d’un coup de stress, cela va venir équilibrer le système nerveux.

Cela permet aussi d’accéder à des états de relaxation profonde, de calmer le flot des pensées, d’améliorer sa concentration…Souvent accompagnée de techniques de visualisation ou de pleine conscience, la respiration est utilisée en autohypnose, sophrologie ou encore dans la pratique de la méditation.

Le contrôle respiratoire constitue donc un outil antistress, naturel et accessible à tous. À chacun de trouver la forme qui lui convient. 

Pour commencer je vous invite déjà à prendre régulièrement conscience de votre respiration.

Pour cela, prenez une position la plus confortable possible, allongez de préférence et fermez les yeux. Et tout simplement portez votre attention sur votre respiration.

Laissez la respiration aller naturellement, suivez le trajet de l’air de vos narines jusqu’aux poumons, de vos poumons jusqu’à vos narines, prenez conscience des différences de température de l’air, de votre corps qui bouge…  C’est un des meilleurs moyens de développer l’attention au corps et de revenir dans l’instant présent.

Deux exercices à pratiquer afin de vous aider :

Je vous propose ci –dessous deux techniques facile à mettre en place afin de pouvoir vous entrainer chez vous, le but est qu’elles deviennent par la suite plus automatiques en cas de besoin.

1. La respiration alternée

La respiration alternée consiste à respirer par une narine puis par l’autre.

Cette technique apporte plusieurs bénéfices : meilleure santé, équilibre nerveux plus stable, plus de concentration, sommeil régénérateur et diminution des tensions.

L’exercice : commencez par boucher la narine gauche et expirez de la narine droite. Inspirez de la narine droite, bouchez-la, puis expirez de la gauche. Recommencez en inspirant de la narine gauche, bouchez-la, puis expirez de la droite. Continuez comme cela et faites-le pendant une à deux minutes.

2. La respiration abdominale

En pratiquant la «respiration abdominale» vous augmenterez votre amplitude respiratoire de plus de 70% (contre 30% pour la respiration thoracique). Ce mécanisme vous permet à la fois de mieux oxygéner votre cerveau, d’améliorer vos performances physiques (meilleure évacuation des toxines), et d’améliorer votre bien-être général en réduisant le stress.

Coucher sur le dos ou assis sur une chaise, placez vos mains sur votre ventre. Inspirez pendant trois secondes par le nez en gonflant votre ventre, bloquez l’air pendant trois secondes puis expirez lentement par la bouche en laissant le ventre redevenir plat. Répétez plusieurs fois jusqu’à sentir la détente en vous. Vous pouvez pratiquez cet exercice n’importe où, plusieurs fois dans la journée (en voiture, au travail, dans une file d’attente…)

Plus tard, vous pourrez respirer avec le diaphragme en toutes circonstances, même en marchant ou en courant.

Ces deux techniques sont efficaces et simples à mettre en application. Elle nécessite cependant au début un entrainement dans une situation calme et propice.

Et ensuite …

Si vous en ressentez le besoin, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour vous accompagner dans cette démarche : coach, sophrologue.

Vous trouverez aussi de nombreuses vidéos sur YouTube pour vous aider :

Je vous mets ici un lien de l’une d’elles qui explique très bien la respiration abdominale :

Si vous avez aimé cet article, partagez-le !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

...ou vous pouvez également me laisser un commentaire :

Recevez mes conseils dans votre boite email

Souscrivez à ma Newslettre et recevez du contenu gratuit !

Garanti sans engagement ni spam :)