Comment gérer les excès pendant les fêtes ? 14 décembre 2020

Alicia Knaubert

Alicia Knaubert

Les fêtes de fin d’année approchent et bien que cette année soit particulière au vu du contexte annuel, les excès des fêtes sont souvent appréhendés.

Peur de prendre du poids, de se « jeter » sur la nourriture : vous n’êtes pas obligées d’attendre le 1er Janvier pour prendre de bonnes résolutions.

Je vous partage aujourd’hui ces 5 conseils pratiques pour passer de bonnes fêtes de fin d’année en évitant les désagréments sur la balance.

Conseil n°1 : Ne « jeuner » pas avant le diner de Noël

On a tendance parfois à se priver de nourriture dans la journée du 24 en pensant du coup compenser le total calorique de la journée. J’ai d’ailleurs été la première à faire cela. Mais ce n’est pas bénéfique.

Je m’explique : le foie régule votre taux de glucose en le libérant dans le sang. Lorsque vous mangez, le pancréas va sécréter de l’insuline qui va faire réagir le foie pour qu’il stoppe la production de glucose.

Lorsque vous arrêtez de vous alimenter votre foie développe une résistance à l’insuline et continue à produire du glucose. Le glucose se retrouve en excès et ne peut pas être entièrement consommé par les muscles. Cet excédent est alors transformé et stocké en graisses.

Conseil n°2 : Choisissez la répartition des aliments dans votre assiette

Personnellement j’adore les fêtes de Noël et les repas qui vont avec, haha. Ne vous privez de rien mais choisissez tout simplement de manger plus de légumes, de crudités et de protéines qui auront un impact positif et rassasiant à la fois

En ce qui concerne les matières grasses, ou lipides sachez qu’il existe les acides gras insaturés, qui apportent des acides gras essentiels au bon fonctionnement de l’organisme. Cela va concerner les arachides, les poissons comme le saumon par exemple etc.

Les acides gras saturés doivent quant à eux être consommés en quantité limitée car ils sont responsables du cholestérol. Vous les trouvez dans le fromage, le beurre, la friture, les viennoiseries…

Je vous invite aussi à réduire la quantité de votre assiette ce qui vous permettra d’avoir encore de la place pour savourer votre buche de Noël sans frustration.

Conseil n° 3 : Continuez à vous dépenser

Je sais qu’en ce moment avec les salles de sport qui sont fermées ce n’est pas toujours facile de trouver un moyen de faire du sport. Mais pas d’excuse quand on veut on peut et c’est d’autant plus important pendant les jours de Noël où nous consommons plus de calories que d’habitude.

Alors si vous avez le temps faites une petite séance de sport le jour même et pourquoi pas allez faire une marche digestive en famille après le repas cela vous aidera à baisser le taux de sucre dans votre organisme.

De plus vous dormirez bien mieux si vous vous sentez plus légère.

Conseil n°4 : Buvez de l’eau et …. Limitez la consommation d’alcool

Nous confondons souvent la soif et la faim donc dès que vous avez faim, commencez par boire de l’eau puis faites autre chose pendant 10 minutes pour vérifier que votre « faim » était réelle.

C’est très efficace contre le grignotage de petit gâteau de Noël (bredele comme on dit chez nous en Alsace) ou des apéros haha.

C’est bien connu, boire un verre d’eau avant de manger permet de caler l’estomac et donc de limiter la quantité de nourriture. Elle agit ici comme un coupe faim.

De plus cela facilitera la digestion et stimulera votre métabolisme !

Concernant l’alcool, je ne vous apprends rien. Je sais que c’est souvent trompeur car c’est liquide mais c’est tout de même très calorique ! Alors pour les fêtes, essayez malgré tout de rester raisonnable en prenant le temps de savourer chaque verre afin de vous limiter sur la quantité, alternez chaque verra avec de l’eau. : petite technique secrète que je mets en application à chaque repas « festif » héhé)

Conseil n°5 : prenez le temps d’apprécier le moment

Etre dans l’instant en pleine conscience, voilà un conseil idéal pour éviter les excès. Les fêtes de Noël sont pour la plupart un moment de partage en famille. Alors profitez à fond de chaque moment en étant pleinement connectée à l’instant et à vos proches. Echangez, discutez, émerveillez-vous de toutes ces belles choses qui sont autour de vous. Cela vous permettra aussi de ne pas penser à la nourriture.

Idem lors du repas, savourez chaque bouchée. Prenez le temps de mâcher et d’apprécier ce que vous mangez.

Lorsque l’on mange trop vite, notre corps créé une intolérance au glucose ainsi qu’une résistance à l’insuline. On ne ressent donc plus la satiété, ce qui nous pousse à augmenter, à tort, notre apport calorique

Manger plus lentement laisse au corps le temps de se rendre mieux compte de ce qu’il absorbe et améliore également la digestion.

Mettre ces 5 conseils en application vous aidera à gérer les excès des fêtes sereinement.

Je vous souhaite de passer un merveilleux moment.

Si vous avez aimé cet article, partagez-le !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

...ou vous pouvez également me laisser un commentaire :

Réveille dès maintenant la wonder woman qui sommeille en toi !