Un burn out c’est quoi ? – Comprendre et reconnaître le burn out 22 mars 2021

Alicia Knaubert

Alicia Knaubert

« Vous vous sentez fatigué dès le matin, vous avez la boule au ventre en allant au travail, vous êtes souvent irritable, vous avez perdu votre bonne humeur, vous n’arrivez plus à vous reposer… »

Les premiers symptômes passent souvent inaperçus car ils ressemblent à une simple lassitude ou une fatigue passagère. Pourtant il est important de comprendre le processus et les signes avant-coureur du burn out.

Le burn out représente un réel effondrement physique et psychique.

On perd pied, on ne peut plus se lever, ni assumer certaines tâches et il faut du temps pour se relever et retrouver son équilibre.

Je vous explique dans cet article la définition, les symptômes et les causes du burn out.

Je vous invite à partager un maximum cet article afin d’aider votre entourage.

Qu’est-ce que le burn out ?

« S’éteindre, épuiser, brûler, griller » : tous ces mots illustrent l’expression anglaise « burn out ».

Le burn out exprime ici le syndrome de l’épuisement professionnel. Il s’agit d’un sentiment de fatigue intense, de perte de contrôle.

Le burn out est provoqué par une surcharge de travail, un sur-engagement émotionnel, une pression permanente, des objectifs irréalisables.

Contrairement à la dépression ou au surmenage (qui se régule après le repos) le burn out est uniquement lié au travail.

Un stress chronique et sur une longue durée va aboutir à un effondrement des ressources psychiques, physiques et émotionnelles. D’où l’importance de connaitre les symptômes du burn out.

Qu’elles sont les différentes phases du burn out ?

Signes et symptômes

Phase 1 : Hyperactivité

Sommeil perturbé, sentiment de ne pas pouvoir s’arrêter, heures supplémentaires volontaires, moins de repos, relations sociales uniquement liées au travail, sentiment d’accomplissement.

Phase 2 : Résistance

Mauvais sommeil, manque d’énergie, tout en continuant à s’imposer un rythme effréné. L’estime de soi commence à diminuer.

Phase 3 : Epuisement

Plusieurs comportements sont possibles ici : du désengagement, une attitude négative vis-à-vis de son entourage professionnel. Une tendance au repli sur soi, à l’isolement. Des troubles de la concentration et de la mémoire, la perte de l’humour, une incapacité à prendre des initiatives, à s’organiser.

Phase 4 : Effondrement

La personne plonge parfois dans une réelle détresse. L’effondrement physique, psychique et émotionnel mène parfois à un sentiment de culpabilité, de faiblesse, d’impuissance, l’envie de pleurer, de la colère, de l’anxiété.

Troubles du sommeils, troubles de l’humeur, troubles de la concentration et de la mémoire, perte de la libido, troubles digestifs, tensions musculaires, éruptions cutanées, variation de poids, troubles addictifs : les différents signes avant-coureurs du burn out sont propres à chacun.

N’hésitez pas à consulter votre médecin afin d’évaluer les signaux d’alerte.

NB : si vous souffrez d’un de ces symptômes cela ne veut pas forcément dire que vous êtes en situation de burn out, en revanche si plusieurs signes se manifestent il est nécessaire de se faire aider.

Les causes du burn out

La cause principale du burn out est évidemment liée à la situation de travail.

Les facteurs professionnels comme par exemple l’absence de soutien social, des relations conflictuelles avec ses collègues, la surcharge de travail, le manque de reconnaissance, le sentiment d’injustice, le manque de communication, un sentiment d’insécurité, l’absence de perspectives d’évolution sont des facteurs prédisposants au burn out.

Certaines professions sont plus à risque que d’autres en fonction de leur sollicitation mentale et émotionnelle (objectif élevé, peu de moyens mis en œuvre pour l’atteinte des tâches) ou de leur forte responsabilité. Les managers, les commerciaux, le personnel soignant par exemple subissent une forte pression émotionnelle et sont donc plus confrontés au burn out.

Enfin certains tempéraments sont aussi plus sujets au burn out. Les personnes très exigeantes envers elles-mêmes, les personnes liant l’estime de soi à la réussite professionnelle, les personnes ayant une conscience professionnelle très forte, les personnes très altruistes, empathiques et qui donnent plus qu’elles ne pensent à elles, les personnes oubliant leur vie privée au détriment de leur travail.

Souvent les personnes qui font un burn out n’ont pas tenu compte ou ont refusé de voir les signes annonciateurs du corps et de l’esprit par peur de l’échec, culpabilité, pudeur, non-respect de ses propres limites.

Sachez que la meilleure façon de prévenir le burn out est de donner au travail sa juste place. Il ne doit jamais devenir l’unique source de satisfaction et de valorisation personnelle.

J’espère que cet article vous aura aidé à comprendre le burn out ainsi que les signaux à prendre en compte afin de l’éviter.

La semaine prochaine nous parlerons de la prise en charge du burn out.

Si vous avez aimé cet article, partagez-le !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

...ou vous pouvez également me laisser un commentaire :

Connectez-vous

Réveille dès maintenant la wonder woman qui sommeille en toi !