Le rôle d’un coach de vie 

Le rôle d’un coach de vie est de vous accompagner dans votre développement personnel ainsi que celui de vos objectifs propres.

Vous avez déjà toutes les ressources en vous, mon rôle est de vous aider à les trouver et à apprendre à les utiliser quand vous en avez besoin. Le coach est un facilitateur.

Mon objectif est de vous amener à l’autonomie. Je vous permets de vous reconnecter à votre puissance intérieure.

Grâce au coaching vous allez pouvoir vous ouvrir à votre potentiel illimité pour une vie personnelle et professionnelle équilibrée.

Le coach, vous permet, grâce à une écoute bienveillante et sans jugement de vous permettre de vous poser les bonnes questions afin d’avoir une vision plus claire. Le coach est aussi là pour vous booster et vous pousser dans vos retranchements. En quelques séances vous allez avoir des déclics vous permettant de reprendre la responsabilité de votre vie.

Le coach s’intéresse au comment et non au pourquoi et vous donne des outils concrets afin que vous soyez acteur de votre vie le plus rapidement possible. Il s’agit de thérapie brève.

Vous l’aurez compris, l’objectif du coach est de vous permettre d’évoluer et parfois même d’opérer une grande transformation afin que vous puissiez vous libérer de vos schémas et blocages mentaux pour reprendre le contrôle de votre vie et de votre destin.

 

Différence entre coaching et thérapie ?

Rappelons que ces 2 métiers ont un sens commun : accompagner la personne vers son bien-être.

La psychothérapie repose sur l’accompagnement de personnes souffrant de problèmes psychologiques et est très souvent orienté sur le passé.

La psychologie cherche à comprendre dans le passé ce qui vous a conduit à être ce que vous êtes aujourd’hui. Pourquoi n’êtes-vous pas bien ? Qu’est-ce qui pourrait expliquer votre situation actuelle ?

Le coaching est orienté vers l’avenir ! Un plan d’action bien défini est mise en place afin de permettre au coaché d’atteindre ses objectifs en levant des blocages et avec des action concrète à réaliser.

Il part du présent et son regard se porte vers l’avenir. Quelle est votre situation actuelle ? Et quelle est votre situation idéale ? Puis mesurer le chemin à parcourir et se demander comment y parvenir ? Comment allez-vous faire pour atteindre votre objectif ? Qu’allez-vous mettre en place ?

Ces deux types d’accompagnement peuvent être conduits en parallèle.

 

La charte de déontologie du coach

Les missions ont toutes la même finalité : Dans tous les cas de figure, l’accompagnatrice est placée en position de soutien inconditionnel des personnes qu’il accompagne. En aucun cas, elle ne se substitue à cette personne ou à ce groupe de personnes pour prendre des décisions à la place de ceux qui sont concernés.

Votre coach s’engage dans une relation d’aide. De ce fait, il a fait sur lui-même une démarche de développement personnel lui permettant d’avoir une connaissance approfondie de lui-même.

Votre coach s’engage dans une relation contractuelle dûment établie avec son client précisant au minimum l’objet de la mission, sa durée et les honoraires.

Obligation de moyens : l’un des principes fondateurs est que la personne souhaitant être accompagnée est seule maître de ses décisions et des résultats qu’elles entraînent.

En conséquence, le coach reste dans le cadre de sa mission : accompagner le client dans le cadre de la mise en œuvre de ses résolutions.

Votre coach s’engage à ne pas accepter de missions pour lesquelles elle ne sent pas suffisamment qualifiée. À titre de besoin, il proposera de faire appel à l’un de ses confrères afin que la prestation soit une réussite pour le client.

Respect : Votre accompagnatrice exerce sa profession dans le respect des droits fondamentaux de la personne tels qu’ils sont inscrits dans la « Déclaration Universelle des Droits de l’Homme

Loyauté : Votre accompagnatrice s’engage en toutes circonstances à faire preuve d’une entière loyauté fondée sur le respect inconditionnel des valeurs personnelles du client qui l’a honoré de sa confiance et à mettre tout en œuvre pour sauvegarder ses intérêts légitimes.

Confidentialité : Votre coach s’engage à respecter les règles du secret professionnel garantissant la stricte confidentialité des informations qui concernent le client et ses partenaires éventuels.

Veille : Votre accompagnatrice s’engage à actualiser régulièrement ses compétences et à ne pas rester figé sur ses acquis.

Vous pouvez retrouver mon histoire et comprendre pourquoi j’ai choisi ce métier en cliquant ici